Un Cercle Culturel dédié à la Paix

Notre société en ce début du 21ème siècle, est plus que jamais confrontée à d’exceptionnels défis : environnementaux, économiques, sociaux et culturels.
La Paix, les libertés, les droits du vivant mais aussi notre patrimoine culturel mondial n’ont jamais été autant menacés.

Il était urgent de mettre en place le Cercle International rassemblant tous les acteurs de la « Bannière de la Paix » au coeur de Genève, attestant d’une nouvelle Vision montrée comme idéal de l’humanité reposant sur les trois piliers : Art, Science & Spiritualité au sein du cercle de la Culture.
C’est avec cette ‘vision du coeur’ que l’humaniste Nicolas Roerich disait : « là où il y a la culture il y a la Paix ».

C’est la définition de l’Unesco qui sera notre fil conducteur :
«La culture, est considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.» Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles du 6 août 1982

Cette conception unitaire est à la base du CIBP tourné vers les nouveaux paradigmes qui créeront une société durable et respectueuse de la Vie.
Donner une « nouvelle Vision » à l’Humanité en lançant un « Appel à l’Unité ».
Un Emblème de Paix pour Genève et notre planète soutenu par les plus grandes organisations humanitaires, ONU, Unesco, CICR, Green Cross…:

 

VISIONS

En promouvant les Traités et Chartes Internationaux humanitaires et culturels dont la Charte de la Terre qui reconnait la dignité et la liberté de tout être humain et des droits universels. En portant un regard sur les autres exempts de préjugés moraux et culturels. En appliquant le regard laïque de la pluralité des croyances qui évite le renvoi de chacun à sa conscience individuelle ou au repli identitaire. En mettant l’accent sur l’humanisme nous entendons être participatifs, opérationnels et responsables. Comment y parvenir ? Quelle fondation donner à la paix mondiale ? Nous croyons que la réponse se trouve dans le principe de s’enrichir de nos différences selon la devise : "Connais Ton Voisin". Cette philosophie doit se pratiquer maintenant, plus que jamais auparavant, pour établir la paix mondiale pour qui tant de personnes se sont investies. Ceci pourrait s'accomplir par la Culture de la beauté dans toutes les démarches créatrices et porteuses de sens.

MISSIONS

Valoriser le génie constructif des citoyens acteurs de notre société est la base de "Connais Ton Voisin". L’estime et l’appréciation de cette Culture peuvent créer la compréhension mutuelle nécessaire à l'unité et à la paix permanente. Ainsi notre conception du Cercle International de la Bannière de la Paix est celle de la valorisation de tout acte créateur qu’il soit du domaine artistique, comme littéraire, scientifique ou philosophique dont le but est d’élever l’âme humaine et de conduire ainsi ceux qui les approchent à accroître leur attrait pour la Beauté en vue de la préserver et la développer. « La Culture n'appartient à aucun homme, groupe, nation ou époque. C'est la propriété mutuelle de toute l'humanité et l'héritage des générations. C'est la création constructive de tout l'effort humain. Elle transcende tous les obstacles, les préjugés et les intolérances. C'est la plus haute perception de la Beauté et la Connaissance. Sans Culture, il n'y a ni vérité, ni unité, ni paix. » N. Roerich